Du chocolat pour chacun de nos sens

 

  A la vue, l'odeur, et le goût du chocolat, chacune des zones de notre cerveau va réagir. En effet, les cellules nerveuses de notre cerveau sont activées comme si le chocolat se trouvait dans notre bouche. Par notre mémoire et nos expériences passées, il nous est possible d'anticiper le plaisir qui sera induit après sa consommation.

   Nos cinq sens envoient à notre cerveau des messages lui indiquant la présence du chocolat. En plus de ces signeaux externes, des signeuax internes à l'organisme vont également signaler l'état de nos besoins nutritionnels. Les différentes zones de notre cerveau, reliées, dialoguent entre elles en s'envoyant des messages électriques ainsi que des messages biochimiques (neurotransmetteurs). Notre cerveau enregistre les informations, les interprète et renvoie une réponse qui provoque la motivation et l'envie de consommer.

  Les zones du cerveau traitant de ces données sont: le néocortex (il s'agit du cerveau cognitif), le système limbique (le cerveau émotionnel), et l'hypothalamus (considéré comme le chef d'orchestre du système nerveux).

 

Le Cerveau, système limbique (source: http://droguesetcerveau.free.fr)

   C'est au niveau du néocortex (la couche la plus externe du cerveau) qu'arrivent les informations. Elles sont ensuite traitées dans les différents lobes spécifiques inter-reliés. Le cortex frontal envoie, en même temps, un message au cortex moteur et au système limbique. Celui-ci est situé très profondément dans notre cerveau. C'est à ce moment là que l'hypthalamus inervient en commandant la réponse physiologique et physique, puis libère des neurotransmetteurs ainsi que des hormones par l'intermédiaire de l'hypophyse.

  Certains moments sont plus favorables pour profiter pleinement des sensations: loin des repas, sans avoir consommé quoi que ce soit au goût prononcé. Les fins de matinée ou d'après-midi sont propices, car la sensation de faim se fait légèrement sentir et notre palais est assez neutre. Un verre d'eau, un peu de pain sont les meilleurs compagnons. Une température de 20 degrés est idéale.

  La dégustation du chocolat s'apparente à celle du vin avec cependant quelques différences du fait de la matière, de l'aspect polymorphe du chocolat et de son goût particulier.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site