Le chocolat est-il un dopant?

  Peut-on considérer le chocolat comme un dopant? Le chocolat contient en effet une substance qui nous rend excité.  L'action stimulante du chocolat est due à la présence dans le cacao d'alcaoïdes et plus précisément de méthylxanthines: théobromine, caféine et théophylline.

  La théobromine:

   La théobromine est le principal alcaoïde contenu dans le chocolat, celui qui déclenche la plus vive polémique quant à ses effets sur le métabolisme humain et le plus nocif pour l’animal. La théobromine est une espèce de la famille chimique des méthylxanthines, c’est-à-dire un dérivé de la xanthine, une base dite purique, les bases puriques que l'on connait le mieux sont l’adénine et la guanine. Contrairement à la xanthine, les méthylxanthines comportent un groupement méthyle –CH3 sur un de leurs atomes d’azote. On compte parmi elles la caféine que l'on appelle théine, la théophylline et la théobromine. Il s'agit d'un stimulant léger qui influe sur l'humeur en bloquant dans le cerveau les récepteurs de l'adrénaline. elle présente des propriétés broncho-dilatatrices et diurétiques. Chez l’Homme, la théobromine est rapidement assimilée : on en trouve déjà dans le sang à peine 5 minutes après ingestion. Elle est métabolisée au niveau du foie par l’action d’enzymes appelées oxydases microsomiales multifonctionnelles qui sont responsables de réactions d’oxydoréduction et de N-déméthylation des alcaloïdes , ce qui leur retire leur toxicité et permet leur élimination par voie rénale Elle agit sur les muscles lisses et améliore les performances musculaires.

  Le sucre et le beurre de cacao présents dans le chocolat optimisent son absorption. 100g de chocolat noir contiennent en moyenne 500mg de théobromine, alors qu'il n'en reste plus que 100 mg dans 100 mg de chocolat au lait. Le cacao en poudre, toujours plus riche en principes actifs, en contient 2500 mg.

  D'après une étude américaine, la dose d'activité de la théobromine se situant aux environs de 560 mg, la quantité apportée par le chocolat n'aurait qu'un effet leger.

 La caféine:

    Cette substance est un psychostimulant qui a pour principaux effets d’accélérer le rythme cardiaque au bout de quelques minutes puis de provoquer une sensation de réveil. Cette sensation se manifeste par un blocage des récepteurs de l’adénosine, neurotransmetteur inhibiteur ( substance naturelle qui inhibe l'excitation).

  Elle dynamise les fonctions cérébrales et musculaires. Elle est également cardiotonique et diurétique. La caféine est réputée favoriser l'activité intellectuelle, accroître la vigilance, la concentration en sérotonine et augmenter la résistance à la fatigue, ainsi que la synthèse de la noradrénaline, et agit sur la sécrétion et le renouvellement de la dopamine comme le feraient des amphétamines. Cependant, la caféine a un effet sur l'endurance, non pas sur la performance. A forte dose elle peut entrainer l'apparition de tachycardie et d'insomnie. 100 g de chocolat noir contiennent 66 mg de caféine, 100 g de chocolat au lait en contiennent 20 mg, et 100 g de chocolat en poudre en contiennent 500 mg.

La caféine est largement consommée dans le monde sous forme de café et de boissons type cola. Par comparaison, un expresso contient 45 mg de caféine, une cannette de coca-cola en contient 72 mg, et un comprimé de Guronsan 50 mg.

 La théophylline:

  On ne la trouve dans le chocolat qu'à l'état de traces.

  Ainsi, les méthylxanthines sont donc bien les constituants psychologiques actifs du chocolat, mais leur concentration est trop faible pour dire que le chocolat est réellement un dopant, à moins d'en manger d'énormes quantités. Cependant, leur action, même légère, associée au plaisir ressenti apporte un bien-être certain, même s'il n'est que psychologique...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×